Retour sur mon expèrience de figurante d'hier ! J'avais répondu à une annonce parue sur le Facebook du Théatre de Beauvais. Fireland Productions recherchait des figurants pour un court-métrage tourné à l'aéroport de Beauvais-Tillé pendant 3 jours.

J'avais donc envoyé ma candidature sans trop y croire et l'assistante réalisatrice en charge de la figuration (ça claque comme titre !) et qui s'appelle Winifrey (ça claque aussi comme prénom !) m'a recontacté il y a environ 3 semaines pour me demander d'être présente le jeudi 7 février.

Je suis donc arrivée hier matin pour figurer dans le film comme voyageuse...

L'expèrience était très sympa. On s'est super bien entendu avec les autres figurants, l'équipe de tournage (environ 20 personnes) était plutôt speed mais très cool (normal ils sont suisses !) et Winifrey aux petits soins pour nous. A la fin de la journée, on ne savait toujours pas qui avait quel rôle tellement il y a de "titres" dans le cinéma (la réalisatrice, le producteur, la cameraman, l'assistant réalisateur en chef, l'assistante figuration, le metteur en scène, la script, les preneurs de son, l'ingénieur du son, l'ingénieur lumière, et tous les autres qui gravitent autour...). Et ça parlait franco-suisso-anglo-allemand, pas facile de s'y retrouver !

Plateau du tournage en plein milieu de l'aéroport

Une journée type de figurant, c'est beaucoup d'attente et de patience. On refait 10 fois la même scène, on doit donc refaire 10 fois exactement la même chose au mème moment s'il doit y avoir des raccords mais on rigole bien ! Le tout pour 83,66€ la journée. Une chose est sûre, je ne pourrai pas être actrice ! L'envers du décor ne m'a pas fait rêver ! On a froid, on mange à 16h, la journée n'a pas d'heures, on refait 20 fois la même chose, on passe son temps à être remaquillé, recoiffé (pour l'actrice)...

La cameraman en pleine action

Le court métrage (15') s'appelle "L'air de rien", il est réalisé par Sylvie Lazzarini. Le pitch : une femme d'un soixantaine d'années en transit dans un aéroport est abordée par un homme plus jeune qu'elle. Il lui avoue avoir une peur panique de l'avion. En tentant de le rassurer, elle sent naître en elle une attirance...

C'est une production suisse ayant eu une aide de la Région Picardie. Je ne sais pas dans quel festival il sera diffusé... Peut être que je ne me verrais jamais à l'écran finalement...