Aujourd'hui, je prends la plume pour un article un peu particulier. Je voudrais vous parler de contraception ! Oui, pas glamour mais malheureusement, nous les femmes (parce que oui l'égalité homme-femme n'est pas encore arrivée jusque là !) sommes obligées d'y passer !

Perso, j'ai jamais eu des règles bien réglées. Ça a toujours été l'anarchie. J'ai donc pris la pilule dès l'adolescence pour réguler tout ça. Quand j'ai voulu tomber enceinte, j'ai arrêté la pilule, et il ne s'est rien passé. Les examens ont révélés que je n'ovulais pas. Il a donc fallu passer par les traitements hormonaux (progestérone + Clomid) pour booster tout ça et du coup, j'ai fait coup double ! Mes jumeaux sont nés en 2005. Après leur arrivée, j'ai donc repris la pilule même si je savais que c'était plus pour régler mes menstruations que pour ne pas tomber enceinte !

Quelques années plus tard, l'envie d'un 3ème est arrivée et j'ai donc arrêté la pilule. Rebelotte ! Rien, donc traitement hormonal, jusque de la progestérone pour aider, je ne voulais pas un coup double de nouveau et je suis tombée enceinte. Ma fille est arrivée.

Après 3 enfants, il était clair que je n'en voulais plus. Mon gynéco m'a donc proposé le stérilet hormonal Mirena. Il est à base d'hormones, se pose pour 5 ans et le plus souvent les règles disparaissent totalement ! Je trouvais ça trop cool !!!! Quelle liberté !

MIRENA PACKAGE-resized-600

 

 La pose s'est faite sans aucun soucis en mai 2011. Quelques saignements pendant quelques mois (le tarif pour toutes les femmes) puis plus de règles du tout vers le mois de septembre ! Le bonheur ! Juste quelques lourdeurs dans le bas ventre de temps en temps et un ventre un peu gonflé mais ce n'était rien à côté du gros avantage de ne plus avoir ses règles !

Mais l'année dernière, j'ai fait une grosse dépression qui est arrivée subitement en août. Nous faisons construire une maison avec mon homme et je me suis sentie envahie de doutes, plus envie de déménager, je ne me projetais pas du tout dans cette maison, j'avais des idées noires, je pensais constamment à la mort, à ce que je ressentirais si mes proches disparaissaient... Je suis tombée très bas, plus envie de rien, plus envie de manger (j'étais tombée à 69 kg), juste envie de rester couchée, je pleurais tout le temps, j'avais des angoisses permanentes, cette boule au ventre qui ne partait pas ! Difficile à vivre pour mes proches et aussi pour moi, j'avais beau essayer d'avoir envie, je me sentais triste, vide...

Quelques séances de psy et un traitement anti dépresseur Séroplex 10 mg plus tard... Tout a commencé à redevenir presque beau en septembre. J'ai repris goût à la vie, j'ai repris du poids et je me suis sentie mieux.

Mais en même temps, je sentais mon appétit grandir. Et aujourd'hui je me rends compte que je suis hyperphage ! Je mange sans envie, en cachette de mon entourage, juste pour me remplir. C'est une sorte de boulimie mais où je ne me fais pas vomir, je garde tout avec la culpabilité une fois que la crise est passée,j'en pleure presque, je me sens moche et faible :-( Mais je n'arrive pas à lutter.

Aujourd'hui, je suis arrivée au poids de 85 kg (certes pour 1m82) mais je ne m'aime pas. J'ai honte de mon corps, je ne me sens pas moi même. Je ne fais plus d'efforts pour m'habiller puisque rien ne me va, je ne rentre plus dans mes fringues. Bref, je souffre mais je n'arrive pas à arrêter ces crises. On essaye de comprendre pourquoi avec ma psy, je semble combler un manque, je me remplis de nourriture... Mais je n'arrive toujours pas à savoir pourquoi. Alors j'ai cherché sur le net et je suis tombée sur certains articles concernant le Séroplex qui pourrait être la cause de ma prise de poids (je suis d'aileurs passée à 5mg et je voudrais arrêter d'ici 3 mois) mais aussi du stérilet Mirena !

Il provoquerait des états d'anxiété, de la dépression, une baisse de la libido, des douleurs abdominales, de l'acnée, une pilosité accrue (je suis obligée de m'épiler tous les jours les poils du menton !!!!) et de la prise de poids ! Et si Mirena m'avait plongé dans cet état dépressif ? Ce ne sont que des hypothèses mais plus je fouille, plus j'en parle et plus je suis persuadée que je ne supporte pas mon stérilet !!! D'après la notice, cela arrive à 10% des femmes. Peut être que je fais partie de celles ci ou alors qu'il y en beaucoup plus et que le labo ment ?

Alors désolée pour ce long monologue, je sors un peu du cadre du blog mais puisque je sais qu'il n'y a (presque ?) que des femmes qui me lisent, je me demande si vous connaissez ce stérilet et ce que vous en pensez ?

J'ai pris la décision de le retirer dans 10 jours mais quoi prendre à la place ? Stérilet au cuivre, retour à la pilule micro-dosée ? Je suis perdue... C'est une sage-femme qui va me le retirer, ce n'est pas mon gynéco car il est débordé (en hôpital) et je n'ai eu un RDV avec lui qu'en octobre. J'essaierai de discuter avec la SF de mon soucis mais je ne sais pas si elle pourra m'aider...

Mais je sais que je veux retrouver mon corps d'avant, ma vie d'avant, celle sans prendre de cochonneries ! Que ce soit des hormones ou des anti-dépresseurs !

Edit du 22/07/2016 : 2 ans après, je reviens vous donner des nouvelles. J'ai bien retiré mon stérilet, j'ai arrêté les anti-dépresseurs et je vais bien ! Les angoisses sont parties, l'envie de rien aussi et mon poids s'est régulé. J'ai vite perdu les 12kg en trop, je suis revenue à 74kg mon poids de forme. J'ai remplacé Mirena par Leeloo, certes toujours des hormones mais je n'ai pas trop le choix pour réguler mes cycles. Je vous le dis, Mirena est une cochonnerie qui devrait être surveillée car d'après vos commentaires (merci à toutes de vous livrer ici, ça m'a fait chaud au coeur), nous sommes plutôt nombreuses à ne pas le supporter et à en subir les conséquences. Bon courage à toutes et n'hésitez pas à me dire où vous en êtes.