image3 (2)

image4 (2)

Si tu me suis un peu sur Insta, tu as du voir que j'avais lu le dernier Agnès Ledig : "Dans le murmure des feuilles qui dansent". Il y a quelques auteurs dont je scrute les prochaines sorties livres et Agnès Ledig en fait partie. J'avais donc hâte d'entamer ce livre et je l'ai lu assez rapidement.

J'aime beaucoup sa plume qui m'emmène toujours dans ses histoires poétiques où la nature (l'histoire se déroule dans les Vosges) et les hommes semblent en parfaite harmonie et où même les épisodes douloureux prennent une tournure lyrique. Une partie du bouquin est écrit sous une forme épistolaire, ce qui n'est pas pour me déplaire puisque c'est une forme narrative que j'apprécie.

J'ai aimé les destins d'Anaelle et de Thomas que l'on suit en parallèle et qui finalement se rejoignent au cours de l'histoire. Chacun ayant ses fêlures et suivant un chemin. Il est question de choix fasse à des obligations de vie, mais aussi de tolérance, de solidarité et d'espoir. Malgré le drame de l'histoire, l'auteur nous donne une belle leçon de vie. La fin aurait mérité d'être un peu plus exposée peut être...

Quelques extraits que j'ai relevé :

"L'être humain est probablement le seul animal à être capable de se faire du mal par la simple pensée."

"Jamais on ne connaît à l'avance les conséquences de nos décisions. C'est ce qui rend les choix difficiles. Alors, comment faire ? Écouter les traditions, la culture, les normes sociales ? Écouter ses parents, ses amis, ses propres angoisses ou ses idées reçues ? Écouter sa pédale de frein, celle qui nous pousse sans cesse à ne prendre aucun risque car le confort sécurise et rassure ? Ou écouter son coeur ?"

"Dans ce service, il y a la vie plus forte que tout.
Celle qui permet à la plante de crever le bitume, au soleil de faire fondre la glace, à l'hirondelle de parcourir des milliers de kilomètres. Une vie pour laquelle on se bat."

Vous avez lu ce livre ? Vous en avez pensé quoi ?